4 articles

PPMS Elèves

Par admin jean-lacazePublié le 27 sept. 2014 à 14:43 ♦ Mis à jour le 04 oct. 2016 à 08:04

EN CAS D’ACCIDENT MAJEUR NÉCESSITANT
LA MISE EN SURETE

À LA DIFFUSION DU SIGNAL SONORE D’ALERTE PPMS NE RESTEZ PAS TOUT SEUL OU ISOLE PLACEZ-VOUS SOUS L’AUTORITÉ D’UN ADULTE

  • RESTEZ OU REGAGNEZ UN BÂTIMENT EN DUR
    NE QUITTEZ PAS L’ÉTABLISSEMENT

Vous mettriez votre vie en danger.
En cas d'incendie, on évacue. En cas de PPMS, on reste dans un bâtiment.

  • N’INCITEZ PERSONNE A VENIR VOUS CHERCHER

Vous mettriez sa vie en danger et elle gênerait les déplacements
des services de secours.

  • NE TÉLÉPHONEZ PAS

Éteignez vos portables afin de laisser libre le réseau pour les services de secours.

  • SUIVEZ LES CONSIGNES DES PERSONNELS DU COLLEGE
  • PATIENTEZ DANS LE CALME ET LA DISCIPLINE

    Afin d’éviter une forte consommation d'oxygène et une montée désagréable de la température du lieu de mise en sûreté.

ATTENDEZ LE SIGNAL DE FIN D’ALERTE ET SA CONFIRMATION PAR UN ADULTE DE L'ETABLISSEMENT

Vous entendez le signal d'alerte PPMS

2 CAS POSSIBLES

Vous êtes en cours ou au self

Écoutez calmement et respectez les consignes des adultes

Vous êtes dans la cour de l’établissement

Dirigez-vous immédiatement vers le lieu de mise à l’abri le plus proche :

  • Bâtiment A
  • Bâtiment B (CDI de préférence)
  • Self

Si besoin, aidez vos camarades
Transmettez sans retard toute anomalie constatée à un adulte.
Proposez éventuellement vos services auprès de l’adulte présent pour faciliter la mise en sûreté de tous.

La réussite de ce plan dépend de votre civisme.

 

Risque majeur (PPMS)= Rester dans un bâtiment

 

Incendie = Sortir du bâtiment

 

Merci de vous conformer à ces directives
pour votre sécurité et celle de tous.

 

Consignes  « ATTENTAT INTRUSION »

 

  1. On reste dans la salle où  l’on se trouve.
  2. On se cache dans une salle si on se trouve à l’extérieur : les élèves sur le plateau sportif se rendent au gymnase.
  3. Les élèves et les professeurs présents au gymnase se confinent dans les vestiaires et le couloir qui  mène à l’ancien gymnase.
  4. On verrouille les portes de la salle où l’on se trouve.
  5. On se met hors de portée de vue : soit on s’allonge à terre, soit on se regroupe dans l’angle mort de la pièce si la porte est vitrée ( ALTI)
  6. On observe un silence absolu : les portables sont donc éteints.

PAR CONSEQUENT :

  • On ne cherche pas à fermer les portes des bâtiments
  • On ne ferme pas les volets.
  • On ne se barricade pas

L’objectif est en effet d’être le plus discret possible, le plus rapidement possible.

 

PPMS Adultes de la communauté scolaire

Par admin jean-lacazePublié le 27 sept. 2014 à 16:18 ♦ Mis à jour le 27 sept. 2016 à 16:24

LIEUX DE CONFINEMENT AVEC LES ELEVES

Deux scénarios possibles :

Le risque encouru laisse un délai de quelques minutes

Le risque encouru est immédiat

Vous êtes

Vous allez

Vous restez dans votre salle
PREFA 1 et 2 Bâtiment B (CDI)
PREFA 3 Self
Salles 51, 52, 53 Self
Self et Bâtiments A et B : ne pas bouger


DANS TOUS LES CAS, SI VOUS ETES DEHORS, EN CHARGE D'ELEVES,
VOUS LES FAITES RENTRER DANS LE BATIMENT LE PLUS PROCHE :
SELF, BATIMENT A ou B

EN CAS D’ACCIDENT MAJEUR NÉCESSITANT LA MISE EN SURETÉ

À L’AUDITION DU SIGNAL D’ALERTE PARTICULIER AU PPMS

  • Si vous avez des élèves en responsabilité, faites-les rentrer dans un bâtiment en dur et gardez-les ; portez secours si besoin.
  • Si vous n’êtes pas en charge d'élèves, rendez-vous immédiatement à la cellule de crise afin que le chef d’établissement vous attribue une mission (renforcement de l’encadrement des élèves, de la cellule de crise, …)
  • La cellule de crise se trouve aux bureaux de la direction.
  • Le directeur de crise désigne un responsable de zone par niveau de bâtiment.


CONSIGNES POUR L’ENCADREMENT DES ÉLÈVES :

  • Rassurez-les
  • Dès l’entrée dans le lieu de mise à l’abri, faites-le aménager (fenêtres et stores fermées, tables et chaises empilées et mises sur les côtés pour faire de l’espace si nécessaire).
  • Faites asseoir les élèves bien groupés par salle (pas de mélange d’élèves) loin des fenêtres en exigeant du calme et de la discipline.
  • Faites éteindre et interdisez l’usage du téléphone portable, voire exigez des élèves qu’ils vous confient leur appareil jusqu’à la fin de l’alerte.
  • Sortez le formulaire de bilan des effectifs de la Malette de première urgence (MPU) et surligner les présents (possibilité de transmission des données à la Préfecture) ; renseignez-vous auprès des présents de toute absence inattendue.
  • Complétez la feuille bilan des effectifs (élèves présents, adultes présents, blessés) et transmettez les données à la cellule de crise via le responsable de zone sans sortir du bâtiment.
  • Organisez et gérez l’attente de fin de crise dans le calme (utilisation de façon adaptée de la documentation et/ou du matériel de la MPU dont calfeutrage éventuel, repérage d’élèves-personnes ressources) ; isolez si possible toute personne manifestant une réaction de panique ou blessée.
  • Rendez compte de l’évolution de la situation à la cellule de crise via le responsable de zone.
  • Filtrez les informations en provenance de la cellule de crise ou émanant du récepteur radio à pile disponible dans la MPU de façon à ne pas déclencher une réaction de panique.
  • La fin d’alerte sera décidée par directeur de crise (chef d’établissement en général).

 

Consignes  « ATTENTAT INTRUSION »

 

  1. On reste dans la salle où  l’on se trouve.
  2. On se cache dans une salle si on se trouve à l’extérieur : les élèves sur le plateau sportif se rendent au gymnase.
  3. Les élèves et les professeurs présents au gymnase se confinent dans les vestiaires et le couloir qui  mène à l’ancien gymnase.
  4. On verrouille les portes de la salle où l’on se trouve.
  5. On se met hors de portée de vue : soit on s’allonge à terre, soit on se regroupe dans l’angle mort de la pièce si la porte est vitrée ( ALTI)
  6. On observe un silence absolu : les portables sont donc éteints.

PAR CONSEQUENT :

  • On ne cherche pas à fermer les portes des bâtiments
  • On ne ferme pas les volets.
  • On ne se barricade pas

L’objectif est en effet d’être le plus discret possible, le plus rapidement possible.

 

PPMS 2015

Par admin jean-lacazePublié le 09 déc. 2015 à 19:34 ♦ Mis à jour le 09 déc. 2015 à 19:39

PPMS Parents

Par admin jean-lacazePublié le 27 sept. 2014 à 15:41 ♦ Mis à jour le 27 sept. 2014 à 16:04

LES BONS RÉFLEXES EN CAS D’ACCIDENT MAJEUR

NÉCESSITENT LA MISE EN SURETE

DÈS QUE VOUS PRENEZ CONNAISSANCE DE LA SITUATION DE CRISE

RESTEZ OU REGAGNEZ UN BÂTIMENT EN DUR

Rendez- le le plus sûr possible suivant vos moyens

NE SORTEZ PAS

N’ALLEZ PAS CHERCHER VOTRE ENFANT

Vous mettriez votre vie et la sienne en danger, vous gêneriez les déplacements des services de secours.

Protégez-vous ; l’établissement protège votre enfant.

NE TÉLÉPHONEZ PAS

Éteignez vos portables afin de laisser libre le réseau pour les services de secours.

Toutes les informations et le suivi de la situation de crise sont disponibles de façon officielle sur

France INTER SUD RADIO
87.9 MHz 101.4 MHz ou 104.7 MHz

Notez les fréquences

Merci de vous conformer à ces directives pour votre sécurité et celle de tous

Page 1 / 1

haut de page