P.P.M.S

Parallèlement au dispositif alerte incendie, l'établissement s'est doté d'un Plan Particulier de Mise en Sureté (PPMS) en cas de risque majeur.

Chaque accident majeur potentiel fait l'objet d'une procédure de mise à l'abri : le PPMS définit les comportement à adopter et les actions à mener ainsi que le rôle de chacun.

Ce plan est prévu pour garantir une plus grande sécurité dans notre établissement scolaire ; il est testé chaque année.

A votre intention, vous trouverez ci-après des consignes qu'il est impératif de respecter pour le bon fonctionnement de ce plan et la sécurité de tous, dont la vôtre.

Elèves Parents Adultes de la communauté scolaire


La sécurité de tous dépend du comportement de chacun.
 

Types de risques majeurs

Les risques majeurs sont regroupés en 3 familles ; l’établissement est concerné par chacune d’elles :

  • Risques naturels liés à la météo : tempête, vent violent, ….
  • Risques technologiques : risque nucléaire lié à la centrale de Golfech, ...
  • Risques liés au transport de marchandises dangereuses.
  • L'attentat terroriste

L’alerte

  • Alerte et fin d’alerte :

En cas de risque l’alerte est déclenchée par le préfet, par le maire ou directement par le chef d’établissement.

Le signal d'alerte est défini au niveau national. Vous trouverez les signaux de début et de fin d'alerte en pièces jointes.

  • France Inter est la radio diffusant les informations officielles concernant la crise et la fin d’alerte.
  • Le déroulement du plan de crise est coordonné par le chef d’établissement qui collecte les informations nécessaires au suivi et au contrôle des actions engagées ; il rend compte aux autorités.

La mise en sureté

  • Moyens matériels :

Dans chaque lieu stratégique, une Malette de Première Urgence est à disposition. Son contenu permet la sécurisation du lieu , l’organisation de la vie, les premiers secours dans l’attente de la fin de l’alerte

  • Moyens humains :

Tous les personnels de l’établissement contribuent à la réalisation du plan ainsi que tous les élèves selon leurs possibilités et/ou leurs compétences.

 

Consignes spécifiques « ATTENTAT INTRUSION »

 

  1. On reste dans la salle où  l’on se trouve.
  2. On se cache dans une salle si on se trouve à l’extérieur : les élèves sur le plateau sportif se rendent au gymnase.
  3. Les élèves et les professeurs présents au gymnase se confinent dans les vestiaires et le couloir qui  mène à l’ancien gymnase.
  4. On verrouille les portes de la salle où l’on se trouve.
  5. On se met hors de portée de vue : soit on s’allonge à terre, soit on se regroupe dans l’angle mort de la pièce si la porte est vitrée ( ALTI)
  6. On observe un silence absolu : les portables sont donc éteints.

PAR CONSEQUENT :

  • On ne cherche pas à fermer les portes des bâtiments
  • On ne ferme pas les volets.
  • On ne se barricade pas

L’objectif est en effet d’être le plus discret possible, le plus rapidement possible.

 

Modifier le commentaire 

par admin jean-lacaze le 27 sept. 2016 à 16:20

haut de page