LA REFORME DU COLLEGE : UN CHANGEMENT PROFOND

La réforme du collège a pour objectif essentiel d’enrichir la qualité pédagogique de l’enseignement qui y est dispensé, de renouveler les pratiques des enseignants pour mieux accompagner les élèves.

LES PROGRAMMES

  • Des programmes écrits par cycles à partir d’un nouveau socle commun, qui présente ce que tout élève doit savoir et maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire.
  • Des cycles redéfinis :             CYCLE 3 : CM1 - CM2 - 6e              |                  CYCLE 4 : 5e - 4e - 3e                                   
  • Dans chaque cycle, les équipes décident d’une progression commune pour faciliter les acquis :

L'ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS

Des enseignements obligatoires :

  • Une semaine équilibrée : 26h de cours par semaine à tous les niveaux
  • Des modalités d’apprentissage différentes pour aborder les connaissances des programmes :
    • Un accompagnement personnalisé (AP) pour tous les élèves :

N'est pas une discipline, se déroule en cours pour l'équivalent de : 3h en 6e ; 2h en 5e  ; 1h en 4e et 3e
Permet d'accompagner l'élève dans sa façon d'apprendre (méthodes et outils) dans tous les cours : mémorisation et traitement de l'information en 6e, motivation/travail personnel en 5e, ambition/confiance en soi en 4e et 3e.

Travail de fond 1h par semaine (6e) ou par quinzaine (cycle 4) dans un cours (matières différentes selon les classes) avec co-intervention de 2 professeurs dans une classe (une moitié de l'année au moins).

Travail relayé dans l'ensemble des disciplines : pratiques communes (ex : apprendre une leçon en classe avec les élèves) ; tenir compte de la diversité de tous les élèves.

Méthode collaborative, responsabilisant les élèves : accompagnement par les pairs (collaboration entre élèves) pendant les cours et lors d'une heure d'étude régulière par quinzaine avec un Assistant d'Education référent.

  • Des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) : 1h en 5e ; 2h en 4e et 3e

Projet conduisant à une production (fabrication, exposé...), basé sur une thématique ; sur une partie de l'année.

Croise les contenus de plusieurs disciplines.

Les EPI sont intégrés aux cours des disciplines traitant la thématique et n'apparaissent pas sur l'emploi du temps.

Des enseignements facultatifs pour aller plus loin dans un domaine pour les élèves volontaires :

  • 2h d'enseignement de complément : langues et cultures de l’Antiquité (LCA) ou langue et culture régionales (LCR)
  • 2h de sections : sportive (gymnastique sur dossier) et bilingue occitan (élèves de la section de Verdun/Garonne)

L'EVALUATION DES ACQUIS DES ELEVES

Un cadre national :

  • Doit faire le bilan des compétences : 4 niveaux de maîtrise (insuffisante, fragile, satisfaisante, très bonne)
  • Doit aider les élèves à progresser en leur montrant :
            ce qu’ils maitrisent déjà et dans quelle mesure
            ce qu’ils doivent encore travailler pour parvenir à une maitrise suffisante des objectifs fixés.
  • Doit être bienveillante en s'attachant à comprendre précisément les réussites et les échecs pour faire un état des lieux objectif.
  • Un livret scolaire harmonisé du CP à la 3e, permettant un suivi des acquis sur toute la scolarité obligatoire.
  • Un diplôme national du brevet (DNB) décerné à la fin du collège aux élèves en fonction de leur niveau de maitrise du socle commun et des notes aux épreuves écrites de l'examen.

Une autonomie des établissements, et donc des choix à Jean LACAZE :

  • Un outil en ligne de suivi des acquis, accessible sans identification supplémentaire par l'ENT : SACOCHE
  • Des référentiels par discipline élaborés par les équipes pédagogiques, sur la base des programmes nationaux permettant de renseigner les 4 niveaux de maîtrise des acquis des élèves.
  • En cycle 3 (6e), dans la continuité des classes de CM1 et CM2, aucune évaluation chiffrée (plus de notes).
  • En cycle 4 : évaluation par compétences et, aux choix de chaque enseignant, évaluation chiffrée. Les équipes de Français (en quasi-totalité), Maths, Histoire-Géo-EMC, Anglais, EPS, SVT, Physique-Chimie, Technologie et Arts plastiques ont d'ores et déjà choisi de ne plus noter.
Modifier le commentaire 

par Thomas Dulaur le 13 sept. 2016 à 18:07

haut de page